LA FORET DE VOHIBOLA EN DANGER DE MORT

Nous avons alerté le gouvernement à travers trois ministres sur l’urgence de sauver la forêt de Vohibola qui vient d’être encore une fois victime d’une attaque de charbonniers, trafiquants de bois et braconniers qui agissent avec la complicité tacite ou implicite des autorités locales. 6 ha ont disparu et plus de 100 lémuriens massacrés appartenant à diverses espèces, dont principalement l’Avahi laineux, un adorable lémurien nocturne. 6 Vari varigata, en danger critique d’extinction, ont été empoisonnés en périphérie de la forêt pour blesser ses défenseurs.

Notre petite association Razany Vohibola qui tente d’améliorer les conditions de vie des populations avoisinantes ne peut pas lutter contre les barons du charbons et du bois.

C’est au gouvernement de sauver cette dernière forêt littorale de l’Est Malgache. Aidez nous à le convaincre en signant cette pétition.

PETITION POUR SAUVER VOHIBOLA

Une réflexion sur « LA FORET DE VOHIBOLA EN DANGER DE MORT »

  1. Bonjour,
    Désolée, je cherche juste à vous passer ce message :
    Notre fils séminariste est partie en Août dernier en Zambie avec Fidesco, par un coup de providence j’ai été mise en contact avec la maison de l’artémisia, Michel Pernot du Breuil puis Lucile.
    J’ai récupéré des graines et de la tisane qui est arrivée en octobre via des hollandais.
    Notre fils a lancé la culture et obtient des résultats
    Il y a 2 semaines il a débuté un paludisme, l’immobilisant 5 jours avec de fortes fièvres et sans pouvoir s’alimenter, au bout de 10 jours il était encore très affecté et tenait à peine debout. Encore très fatigué.
    De l’artémisia devait lui parvenir mais les personnes n’ont pas souhaité prendre la tisane dans leur valise…

    Les contacts étant difficile je n’ai pas su si ses cultures étaient prêtent ou s’il a su utiliser la tisane car il l’a juste infusée
    Nous partons en Zambie dans 3 semaines et avons ici (donné par Lucile) 10 kg de plante sèche
    J’ai vu qu’il y avait aussi des gélules, ce qui pourrait être plus facile pour lui à utiliser mais où se les procurer

    Bravo pour vos projets, j’ai lu votre livre il y a bien longtemps
    Merci et j’espère à bientôt

    Nathalie Rime
    nathrime@gmail.com

Répondre à RIME Nathalie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *