La traversée d’Ampanihy

IMG_4071

ok, ce n’est qu’une mise en jambe, mais il faut un zébu à tout, euh, un début à tout. Le but de la marche était de traverser l’ile de Sainte Marie, pour aller voir la lagune et le cordon littoral de la côte est où un large récif protège l’ile des assauts de l’Océan Indien. En chemin quelques petits villages au sommet de collines, où l’on survit en faisant pousser du riz rouge et en faisant du charbon de bois avec des troncs de mimosas.
L’autre objectif était de nous mettre le pied à l’étrier, de tester le matériel et l’endurance des enfants sous les tropiques. 15 km aller retour, et pas beaucoup de plat… une bonne mise en jambe avec des merveilles a chaque tournant ! Caméléon, grenouilles, cannelle, ylang ylang, mangoustans, litchis, girofliers et j’en passe…
Nous l’avons fait sous la gouverne de Gabriel, qui habite lui même à Ampanihy et qui depuis 30 ans fait le trajet A/R tous les jours pour venir – en tongs – travailler à la Crique… ça rend plus que modeste. (est-il possible que cet homme ait marché 135 000 km dans sa vie ? Mais sans jamais aller jusqu’à la ville la plus proche de la grande ile : Tamatave)

Ok it’s only a warm up, but one must start somewhere ! The aim was to cross over on the other side of Sainte Marie island in order to see the laguna and the sand cord of the east coast where a broad coral reef, protects the island from the assaults of the indian Ocean. On the way we crossed small villages on top of hills surviving on the culture of mountain red rice and charcoaling mimosas. The other point was to test our gear, our camera, our kids endurance under wet heat. 15 kms to and fro, but not particularly flat… a good training with wonders at all path curves : chameleons, painted frogs, fruit trees of all kinds… We walked with Gabriel who lives in Ampanihy and crosses in flipflops the island everyday of his life for 30 years in order to come working at La Crique. He did it twice that day. Very humbling. Is it possible that this man walked 135000 km in his lifetime ?) but he never made it to the closest mainland city of Tamatave !

IMG_4068

grenouille arboricole nacrée probablement Heterixalus Madagascarensis

IMG_4063

l’incontournable caméléon

IMG_4073

riz rouge et mimosas

IMG_4076

séchage du riz

IMG_4091

En route pour le paradis !

IMG_4109

tunnel de verdure

IMG_4122

Cascade d’Ifotatra

8 réflexions sur “ La traversée d’Ampanihy ”

  1. Quel bonheur de vous suivre pas à pas dans la découverte de ces lieux magiques, si sauvages et authentiques… Quelle Ecole de vie Ulysse et Philae expérimentent à vos cotés pour voir le monde sous un jour plus vrai et s’ouvre le cœur à l’imprévu et à la rencontre. Vous nous transportez dans ce monde si grandiose et merveilleux des trésors de notre planète, et effectivement très belle mise en jambe dans ce parcours de l’Ile Ste Marie, havre de paix et de beauté pour « un lâcher prise » au quotidien ! A très bientôt sur d’autres chemin et en espérant venir vous voir en fin d’année là ou les zébus vous aurons menés !! Biz Natalie

  2. Moi je veux aller à la même école que mes potes Ulysse et Philae. Visiblement tous se passe à merveille, on s’en réjouit, quel bonheur de mettre nos pas dans les vôtres grâce à Madatrek. Nicole a une hanche neuve et rutilante, moi je me régale des saisons 5, 6 et 7 de Dowton… Je vous raconterai. Bravo les petits, on vous aime. CyriléNicole. PS: Où peut-on voir la charette ?

  3. Ravissante petite grenouille ! Un vrai bijou de la création. Mais ceux qui remportent la palme sont vos deux beaux enfants. Quelle joie de les découvrir à travers des vidéos ! Merci de nous faire partager vos découvertes ! On attend la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *