11 réflexions sur « SI LE PALUDISME VOUS INTERESSE… Malaria Business, le film qui dénonce un scandale international »

  1. Très intéressant.
    On se demande néanmoins si l’étude sur 1000 personnes a finalement, après 3 ans, été publiée dans une revue reconnue. Et si non, pourquoi ?

  2. Un grand merci pour avoir mis le documentaire en ligne car j’étais vraiment déçu d’avoir manqué sa diffusion en direct et en replay…! Je souhaiterais prendre la tisane d’artémisia annua à titre préventif lors de mes voyages dans les pays touchés par le palu mais difficile de trouver la posologie à suivre…pourriez vous m’éclairer à ce sujet?? Misoatra betsaka , Marjorie.

  3. Documentaire impressionnant. Merci pour l’avoir mis en ligne. Je suis heureux d’avoir découvert l’Arthemisia annua, et que le Sénégal soit en pointe sur le développement de l’Arthemisia afra. Dieureudieuf !

    Merci les Poussin.

    Un conseil pour les futur voyageur tropicaux ?

  4. Bonjour les Poussins Voyageurs,
    Désolée de vous embêter avec cela, mais pourriez-vous nous transmettre le nom des gélules d’Artemesia que vous prenez, car pour ma part je n’arrive pas à joindre la maison de l’Artemesia, et partant en Asie, je ne veux pas prendre n’importe quoi non plus.
    Merci à vous si vous avez deux minutes de vie à consacrer à cela ;-)
    Lumineusement,
    Caroline

  5. J’ai connu l’artémisia par votre traversée Africaine (Africa trek) et par mes voyages à Madagascar. J’ai découvert, suite à une sérologie sur Lyme, (à ma demande) que j’étais positif (Western Blot : 2,98). Un infectiologue m’a prescrit 3 mois de doxicycline et de mon propre chef j’ai pris , en même temps, de l’artémisia (la CHANCE d’en avoir avec moi)et cela pendant 1 an.
    Je savais ou m’en procurer connaissant Madagascar. Maintenant vous avez la maison de l’artémisia à PARIS.
    Au bout de 2,5 mois je n’avais plus mal aux articulations, ni les muscles douloureux, et ne suis plus dans un état de fatigue générale.
    Je me suis procuré des graines, j’en ai fait pousser (1,90m de haut). avec 12 pieds, après séchage naturel et récolte des feuilles avec le pédoncule, passé au moulin à café, puis un tamis (chinois) j’en ai récolté plus de 2 litres en volume.
    Encore beaucoup à dire…
    Alexandre, Sonia, Philaé et Ulyse , bravo, bravo, bravo….

  6. Vraiment bien. Ça interpelle. Merci les Poussins. Je vais me rapprocher de la maison de l’artemia pour m’en procurer car je voyage fréquemment en Afrique subsaharienne.
    Olivier C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *