La forêt de VOHIBOLA

C’est la forêt que nous cherchons depuis plus de 1000 km. Une forêt intacte. La dernière forêt côtière de l’Est Malgache intacte au sud de Tamatave. Nous sommes tombés amoureux d’elle et avons décidé de remuer ciel et terre pour qu’elle soit protégée et qu’elle obtienne un statut officiel.

Vous pouvez en savoir plus ici :

http://fr.ulule.com/madatrek-6/

 

DCIM100GOPROG0010285.

Elle a pour l’instant été protégée miraculeusement par une famille de zanatany qui tient depuis longtemps le Pangalanes Jungle Nofy sur la rive nord du Lac Ampitabe ainsi que par l’association l’Homme et l’Environnement qui a sensibilisé les populations locales et créé un éco-musée à Andranokoditra.  Pour les habitants de ce village cette forêt est sacrée et « fady », c’est à dire tabou. Ils l’appellent « la forêt dont on ne revient pas ». Ils ont raison. Nous n’en sommes pas revenus et avons été tout de suite captivés par sa beauté silencieuse, ses mousses enchanteresses et ses habitants lilliputiens. Une vraie forêt des sortilèges.

vohibola

Elle est dans l’ensemble des trois lacs sacrés sur le canal des Pangalanes, à une soixantaine de km au sud de Tamatave. L’association L’Homme et l’Environnement a contribué à la sensibilisation des populations des communes voisines ces dix dernières années en partenariat avec les hôteliers du lac Ampitabe.

IMG_9377 (768x1024)

En son coeur serpente un lac qui contenait jadis de nombreux crocodiles. Il est sa porte d’entrée miroitante.

IMG_7896 (1024x768)

Sa végétation endémique exceptionnelle pousse de façon si serrée qu’elle est impénétrable. Son sol est pauvre, ce sont des tanety de sables à ilménite (collines) qui en font un biotope très fragile. Une fois détruit il est remplacé par des pestes invasives non endémiques telles que le niaouli, le grevillia ou la bruyère. Cet écosystème ne se reconstitue jamais une fois détruit.

IMG_7899 (1024x768)

Mais laissons ces splendeurs végétales parler.

IMG_7905 (768x1024)

et ces sentiers de mousse sinuer.

IMG_7911 (768x1024)

C’est la forêt de la consolation… Consolation de toutes les autres qui ont disparu à tout jamais.

La forêt des petites choses, qui se méritent…

Qui se cherchent longtemps, à genoux dans les mousses, parmi les champignons étranges…

IMG_7917 (1024x768)

IMG_9489

IMG_7933 (768x1024)

Phallus impudicus tout voilé de dentelles javellisées.

IMG_8211 (1024x768)

Et puis la voilà qui sort du bois…

IMG_8212 (1024x768)

si discrètement que l’on croit avoir rêvé, vu une puce sauter..

IMG_8212(r) (1024x714)

mais la puce est un batracien !

IMG_8072(r1) (894x612)

La stumpffia pygmée…

IMG_8130(r) (1024x731)

la star de la forêt de Vohibola ! La plus petite grenouille du monde !

IMG_9528 (1024x768)

IMG_9536 (1024x768)

IMG_8215 (1024x768)

Pas besoin de faire des kilomètres, il suffit d’être patient et délicat.  Les enfants jouent à Arthur et les Minimoys !

IMG_9649 (1024x768)

Puis, jalouse de toute cette attention, la Plétodonctyla Notoctista entre en scène !

IMG_8080 (1024x768)

Un peu plus grosse et mouchetée de bleu…. elle aussi, est endémique locale.

IMG_8111 (1024x768)

Dans les pandanus se cache la gracile Guibemantis Pulcher

IMG_9693

Mais le clou du spectacle de la forêt de Vohibola, c’est le plus petit caméléon du monde : Brookesia Minima ! Mais il se mérite : nous ne l’avons trouvé qu’à  notre 3e sortie grâce à l’oeil exercé de Nabé ! Et pour cause, ce caméléon se déguise en brindille !

IMG_9682

Et quand il est débusqué, il se déguise en fiente d’oiseau ! normal ! Le vanga écorcheur est son principal prédateur, mais ce dernier ne mange pas les fientes !

IMG_9315

Son atout principal est sa taille minuscule !

IMG_9290 (1024x768)

4 moustiques ! Qui dit moins ?

IMG_9290 (2) (1024x757)

IMG_9326

Et puis sa ruse ! dès qu’il est repéré il ne bouge plus, il fait le mort !

IMG_8036 (1024x768)

une ondée passe…

IMG_8012 (1024x768)

Le temps s’arrête à Vohibola, il est ici un baume et non une course. C’est la forêt de Lilliput, où l’on devient un Gulliver contemplatif des petites choses, délicates et fragiles dans un monde de brutes et de dévastation.

IMG_9252 (1024x768)

Il y pousse la plus petite orchidée du monde ! variété de synorchis

IMG_8147 (768x1024)

Et d’autres épiphytes élégantes…

IMG_8166 (1024x768)

Des boules de Platyceriums ces cornes de cerfs qui ici sont les maisons de esprits de la forêt et à l’origine des nombreuses superstitions et légendes qui ont permis sa protection par les populations locales qui en ont peur.

IMG_8148 (1024x768)

Elle est d’ailleurs protégée par une mystérieuse armée d’insectes étranges : Araignées phasmes…

IMG_8218 (768x1024)

Araignées crabes…

IMG_8219 (1024x768)

Phelsuma facétieux…

IMG_8223 (1024x768)

mais aussi par le Crytoprocta ferox : l’invisible et féroce Foussa !

IMG_7877 (768x1024)

il y rode la nuit malheureusement aussi des pilleurs de nids de crocodiles…

IMG_7881 (1024x768)

Pour une omelette…

IMG_8283 (1024x768)

Ici, Dandinou, le seul survivant du dénichage de l’année dernière !

IMG_9355 (768x1024)

On y croise très rarement de belles fées !

IMG_9367 (1024x768)

des Naïades !

IMG_9378 (1024x768)

des Ondines !

IMG_9379 (1024x768)

des Muses !

IMG_8313 (1024x768)

IMG_9385 (768x1024)

Encore plus rarement une Sonia callipyge !

IMG_8309 (1024x768)

Car elle a beau être calme et déserte, la forêt est visitée la nuit par les braconniers, car elle n’est pas protégée…

IMG_9080 (1024x768)

Seules quelques grenouilles cliquètent et coassent…

IMG_9099 (768x1024)

Les avahis laniser veillent… inoffensifs et impuissants

IMG_9103 (768x1024)

Le vanga écorcheur dort sa tête sous l’aile…

IMG_9108 (1024x768)

et se réveille en sursaut ! Est-il si féroce que le présume son nom ?

IMG_9661 (768x1024)

de jour ils sont si timides et discrets ces avahis d’une autre planète !

IMG_9703 (1024x768)

tout ici est enchanteur même les escargots de Lilliput !

IMG_9730 (1024x768)

C’est une forêt qui touche le coeur des êtres contemplatifs.

IMG_0096

Merci à Angélique Law et Nabé de nous en avoir fait découvrir les merveilles.

IMG_0102

Nabé, president de fonkontany d’Andranokoditra, qui a saisi et mis sous scellés, 512 bois carrés tirés illégalement de la forêt de Vohibola est très inquiet de son avenir, car les bois de cette forêt sont convoités et cette convoitise fera fi des animaux de Lilliput…

IMG_9449

Toutes les franges de la forêt sont inexorablement grignotées, coups de hache après coups de hache !

IMG_9446

Lentement mais surement, un coup par semaine. Puis l’arbre finit par mourir… il est donc légalement abattu, et dépecé…

IMG_9451

Méthode aussi patiente qu’inexorable et rusée…

IMG_9364

Lit de copeaux éloquents sur certains itinéraires…

C’est pourquoi nous avons décidé d’agir, de contacter les autorités, de mobiliser les opérateurs économiques, de trouver des sponsors,  d’identifier des projets sociaux à soutenir auprès des communautés villageoises qui bordent la forêt, afin qu’elles comprennent le trésor inestimable qu’elles ont sous les yeux, et qu’elles trouvent plus d’intérêts financiers et concrets dans sa conservation que dans son exploitation jusqu’à la destruction.

Il est d’une importance capitale de la sauver, car il n’y en a pas d’autre.  Car les espèces qui y vivent n’y survivront pas.

Vous pouvez participer à notre collecte de fonds, MADATREK SE REND UTILE 6  qui servira à rémunérer huit gardiens pendant un an, le temps que la forêt soit classée en parc national ou réserve communautaire, et obtienne un statut officiel de protection, et que nous trouvions un sponsor ou un mécène officiel. Entretemps nous allons déjà engager des projets sociaux comme la réfection du toit de l’école de Tampina, ou le financement de la cantine scolaire d’Andranokoditra. Et puis nous avons le projet, pour son inauguration d’organiser un grand « fomba », une grande cérémonie avec les « Tangala Mena » afin que la forêt soit définitivement sanctuarisée.

Nous avons lancé une collecte Ulule : Madatrek se rend utile 6 !

Ce sera surement notre projet le plus durable !

merci de nous aider à le réaliser  en cliquant sur le lien suivant :

http://fr.ulule.com/madatrek-6/

 

14 réflexions sur “ La forêt de VOHIBOLA ”

  1. Je suis passée et j’ai séjourné à Andranokoditra en Août 2015.
    J’ai été reçu par l’ONG  » l’homme et l’environnement » qui s’occupe de la réserve de Vohibola avec bateau solaire et pépinière….Donc la forêt est préservé dans cette réserve. Avez -vous rencontré cette ONG ?

    1. Aux dernières nouvelles, le bateau solaire est à l’arrêt, la pépinière n’existe plus, l’alambic à Niaouli non plus, l’Homme et l’Environnement à recentré ses activités ailleurs et la forêt n’est plus protégée.

      1. Qui vous a donné ces fausses informations, car je peux vous dire que le bateau en double motorisation (électrosolaire et thermique ) fonctionne pour les transferts intervillages et maintenant pour le transport des malades vers les CSB les plus proches
        La centrale photovoltaïque fournit l’électricité à la coopérative de la pêche mais aussi aux villageois via des kits de batteries . Bien sûr il y a des difficultés a causes de certains qui sont contre ce grand projet de developpement economique social et solidaire mais nous devons justement nous unir pour aider les populations locales pour faire vivre ce projet. Concernant la pépinière et la protection de la forêt jespère que l Ong pourra vous répondre.
        N hésitez pas à me contacter si vous voulez plus amples Infos
        Cordialement

        1. Oui bonjour Jean François, j’ai apporté un correctif dans le texte, car en effet, l’association l’Homme et l’Environnement a beaucoup oeuvré pour la protection de la forêt de Vohibola par le passé, la sensibilisation des populations riveraines, les actions sociales dans les communautés villageoises, la construction de l’éco-musée à leur profit, ainsi que le développement économique local avec l’alambic à Niaouli aujourd’hui abandonné. Mais à l’instant T, je ne peux malheureusement pas retrancher un mot de ce que j’ai écrit en réponse à Véronique. C’est un état des lieux. Et je ne vous dit pas tout…Venez vite relancer votre bateau solaire !

    2. Cronkite, sad to say, was a rabid Socialist, and it is known that he advocated suitadinrobng the U.S. Constitution in favor of a one-world government reconstituted under the UN. Why would America trust a schmuck like that???

  2. Je ne comprend ,on passe et repasse que la première partie de votre voyage (le départ).
    J’ai hâte de découvrir la suite et voir en détail ce qui se passe vraiment .Surtout voir ce que les petits ont vécu et comment ils s’adaptent :)

    1. je suis d’accord, il faut vous plaindre auprès de Voyage… Notre producteur a nos rushs de Fort Dauphin depuis plus d’un an… notre charrette si lente, avance encore trop vite pour la France apparemment….

  3. (je) on connait trop bien comment l’administration forestière malagasy fonctionne! (voir exploitation des bois de rose)
    sans parles des manques de moyens de l’administration, il a surtout la manque de volonté
    supposons! vous allez embaucher des « gardiens locaux », ils vont attraper des voleurs de bois, obligatoirement c’est à l’administration qu’il faut les livrer! et après qq jours pour ne pas dire heures ils seront libérés! et voilà! vraiment dommage
    à mon avis, si la communauté ressent effectivement l’importance ou la valeur de cette forêt qui est la leur, elle la protègerait sans aucune aide extérieure! donc ce qu’il faut faire à mon avis c’est 2 ou 3 gardes et des tonnes et des tonnes de sensibilisation!

    1. c’est vrai ! merci de ce conseil. C’est pour cela que nous concentrons nos efforts sur les projets sociaux autour de la foret. Merci d’y apporter votre contribution, aussi modeste soit elle. Bien a vous. alexandre

  4. que c’est beau ….
    ce matin (mieux vaut tard que jamais !) je viens de découvrir un moteur de recherche qui plante des arbres avec nos clics :
    https://info.ecosia.org/what
    et en plus sur cette belle île notamment:
    http://fr.blog.ecosia.org/post/156090848414/madagascar-renferme-un-vaste-et-riche-tr%C3%A9sor-de
    une petite goutte d’eau qui ajoutée aux autres fera du bien à la planète…
    Un très grand merci pour vos films , vos photos, votre joie de vivre et vos belles actions qui mettent du possible dans nos vies.

  5. Bonjour,

    On en revient et on a vu Madé qui nous a bien accueilli. Il ne travaille plus avec l’ONG, je n’ai pas vu ce fameux bateau solaire, ni l’alambic.
    C’est dommage, j’ai l’impression qu’il se bat contre vents et marées seul sans moyen.

  6. Bonjour,
    Amoureux de Madagascar, vous le serez !
    Vivre des aventures, être en paradis, mais sur terre, apprécier les soirées magiques à la plage, visiter des lieux incroyables, admirer les faunes et flores spécifiques de Madagascar.
    Afin de s’épanouir pendant vos vacances.voyager à Madagascar.
    Merci pour le partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *