Grandir Dignement

 

 

IMG_7106 (1024x768) IMG_7119 (1024x768)

Rares sont les initiatives humaines qui peuvent récolter le fruit de leur travail en moins de cinq ans. C’est la grâce qu’ont David et Hélène Muller les deux éducateurs salésiens qui en 2009 ont découvert le quartier des mineurs de la prison d’Antanimora (prononcez Antanimoure) du quartier de Tsiadane à Tana, où 100 jeunes étaient détenus dans des conditions sanitaires indignes.

Very few human intitiatives bear fruit within 5 years. Helen and David Muller achieved this miracle by improving considerably the life conditions of the 100 minors of the Tana jail of Antanimora

IMG_7100 (1024x768)

IMG_6981 (1024x768)

La cour en terre battue était un bourbier sans nom, les latrines pleines à ras bord, les douches inexistantes. Les rats mordaient les oreilles et les orteils des enfants la nuit sur des grabats infestés de puces, de gale, de teignes et autres réjouissances. Le paradis des cafards, le cul de basse fosse pour des gamins dont la grande majorité était là pour des délits mineurs, vols de téléphone portable, de nourriture, parfois avec violence. Qui ne le serait pas en vivant sur des ordures, dans les rues, livré à la loi du plus fort ? Le pays était en pleine crise, le minimum d’hygiène et de salubrité des prisonniers était un problème accessoire. Le directeur de la prison reçoit malgré tout ces deux étranges étrangers avec bienveillance : mais qui peut bien se soucier d’enfants délinquants, ne dit-on pas partout qu’ils sont « mauvais », « irrécupérables »?. Il n’a aucun moyens. Hélène et David lui promettent de lui en apporter s’ils peuvent développer un programme de formation professionnelle et de réinsertion. Un an plus tard « Grandir Dignement » était né. Tout va aller très vite, Hélène a le regard droit des gens déterminés et la langue bien pendue, elle sait choisir les mots justes, ceux qui vous convainquent aussitôt. David, avec sa grande queue de cheval et son regard christique rajoute humanité et amour à l’argumentaire.

The yard was in mud, the toilets clogged, with no running water nor shower, rats were biting ears at night on infested mats. Most of these kids are here waiting for trial for minor crimes, cellphone snatching, food theft, sometimes for violence. With very little means the director agreed to let them improve these conditions and to allow a programme of formation in crafts. Helen is a straightforward and convincing young lady, David with his long pony tail and soft voice reminds you of someone with 2000 years of fame !

IMG_6983 (1024x768)

IMG_6982 (1024x768)

La cour est bientôt goudronnée, grâce notamment à l’intervention de deux stagiaires de l’Essec qui obtiennent cela de la Colas, la grande entreprise de BTP française qui a pignon sur rue à Tana. La cour a tôt fait d’être agrémentée d’un panneau de basket, les latrines sont réhabilitées, l’eau courante et potable rebranchée, les deux grandes chambrées où sont enfermés les jeunes la nuit sont entièrement bétonnées et repeintes, désinsectisées et déshumidifiées. Il n’y a plus un interstice pour un cafard, les puces sont traquées. Les financements viennent de donateurs privés, de ventes publiques, du Rotary, de l’ambassade de France, de l’Europe, et puis bientôt de vous… !

Tarmac comes swiftly as well as water, toilets, electricity and a basketball pad. In the night quarters, shabby wooden beds are replaced by clean concrete banks on which mats are rolled every night. No room for bugs.
Private donors, Rotary, french embassy, europe, contributions gather… why not yours in the next future ?

Dans le coin de la cour, un bureau est aménagé pour l’association qui sert de salle de consultation médicale : il y trône un fauteuil de dentiste et dans l’armoire sont alignés les médicaments de l’infirmerie. Le jour de notre visite, Laurence, une psychologue criminologue française récemment installée à Tana, proposait d’offrir ses compétences pour ces jeunes.

L’année suivante est construite une extension qui sert de salle de réfectoire, de formation, et d’activité. Elle est attenante à un stock pour la nourriture, et à une petite salle de classe.

The next year is built an extension that is altogether a dining room, a classroom, a cultural center and a workshop.

Mais continuons la visite en images :

But let’s carry on with pictures :

IMG_6990

Il faut cultiver ses rêves car c’est à cet âge là qu’ils poussent…
Water your dreams everyday if you want them to grow !

 

IMG_7046 (1024x768)
IMG_7020

dans la salle de vie construite par L’ong, , les détenus de 13 ans à 18 ans apprennent les métiers de vannerie et de maroquinerie. Cet apprentissage sera sanctionné par un diplôme, délivré par l’ASA (association voisine à Tsiadana) et reconnu par l’Etat.

In that living room, they learn a way of living.

IMG_7000 (768x1024)masquee

Le salaire de Mariette, la formatrice, est payé par l’association, ainsi que ceux de 20 autres travailleurs sociaux.

Mariette’s salary is paid by the association as well as 20 others.

IMG_7015

comme dirait Magritte, ceci n’est pas un chapeau, mais va le devenir !

IMG_6999 (1024x768)

IMG_7003 (1024x768)

Mariette veille au grain !

IMG_6995 (768x1024)

Au mur, un florilège de citations qui élèvent ! En se regardant dans le miroir, le jeune se voit les prononcer : oui c’est bien moi qui lit du Einstein, du Twain ou les mots de Socrate :

His face in the mirror, one can read uplifting phrases like if they were from him.


IMG_7025 (2) (1024x768)

A l’école, comme tout le monde. Nous sommes passés en plein contrôle !

IMG_7027 (1024x768)

Leçon sur les poumons, car ici encore plus qu’ailleurs, on a besoin de respirer !

Lungs lesson because here more than anywhere else, one needs to breathe !

IMG_7031 (1024x768)

De l’usage détourné d’une cour d’école ! Est-on vraiment en prison ? Ici aussi on lave son linge sale entre amis.
Playground ? courtyard ? prison ? One has to make the best of this time on earth

IMG_7034floutee (768x1024) (2)

On y apprend aussi à se réconcilier avec ses erreurs passées pour continuer à grandir dans la dignité.
Whose backbone is not twisted ? Even palm trees keep their head up ! Aren’t they more beautiful crouched ?

IMG_7030 (768x1024)masque

Deux dortoirs servent de cellules collectives. Les vieux lits en bois croulant aux paillasses infestées, ont été remplacés par ces bas-flancs propres et nets. Les matelas sont roulés pendant le jour.

Night quarters

IMG_7032 (1024x768)

Pédagogie aux latrines

toilets know how

IMG_7125 (1024x768)masque

IMG_7132 (1024x768)masque

Ce jour là passait un groupe de jeunes animateurs français sous la gouverne d’une soeur salésienne de don Bosco : ça  a swingué  en musique ! Un merveilleux exemple de vacances utiles et doublement enrichissantes.

That day a group of french volunteers led by a salesian sister made the whole lot swing !

IMG_7135 (1024x768)

IMG_7093 (768x1024)masque

L’administration pénitentiaire ne peut offrir que le repas du soir : quelques tubercules de manioc cru. Le petit déjeuner de thé et de pain ainsi que le repas de midi (aujourd’hui riz et haricots blancs) sont pourvus par l’association. Par votre don éventuel (et déductible) vous pourrez contribuer à améliorer cet ordinaire, notamment par de la viande ou du poulet les jours de fêtes !

The state provides a couple of manioc sticks for supper. The two other meals are granted by Grandir Dignement.

IMG_7118 (1024x768)masque

Cet après midi, grace à la traduction simultanée de Toky, nous devenons animateurs par une conférence projection de deux épisodes d’Africa Trek : celui dans lequel nous parlons de l’Alexandra Brass Band, ce groupe de criminels reconvertis dans l’animation de mariages et de soirées, et le documentaires sur les éléphanteaux orphelins de Nairobi. Tous étaient fascinés et enthousiasmés par notre projet malgache.

That afternoon we showed them two episodes of our serie. The one in South Africa with the Alexandra Brass Band, former highjackers converted to music and weddings entertainment, and the one in Kenya about the Sheldrick orphanage of baby elephants. They were in awe

IMG_6979 (1024x768)

En 2013, Hélène a reçu le prestigieux prix des droits de l’homme seulement 3 ans après la création officielle de Grandir Dignement. Attention cette photo est subliminale…

Helen has been granted the prestigious prize of human rights granted by the french government for her good work.

IMG_7160 (1024x768)masque

Cabrioles de remerciement à notre départ !
flips and flops to wave us goodbye !

IMG_7162 (1024x768) masquee

En rang avant d’intégrer leur chambrées-cellules pour la nuit.
In rows before being locked for the night.

Une fois les portes refermées, ils entonnent d’une seule voix les prières du soir.
As soon as the doors were barred, they started singing their evening prayers

L’espace cuisine où les jeunes font cuire leur manioc du soir s’est écroulé récemment. L’association recherche un généreux donateur à hauteur de 800 euros, afin le reconstruire et de le normaliser

Their kitchen has crumbled down recently, the association is looking for a donation of 800 euros to rebuild it properly.

Ce bienfaiteur aura gagné le droit de venir marcher une semaine avec nous !

This benefactor will earn the right to walk with us for a week !

http://www.grandirdignement.org/soutenir-grandir-dignement/

 

9 réflexions sur “ Grandir Dignement ”

  1. Un magnifique reportage, touchant, poignant et plein d’espoirs pour ces jeunes de prison… Merci Alex et Sonia pour nous avoir permis d’entrevoir cette dure réalité, et il y a quelques années déjà Aéropartage avait collecté et envoyé des BD pour une association qui s’occupait des enfants dans les prisons malgaches. Des BD pour les sensibiliser à la lecture par l’image, une façon de pouvoir leurs ouvrir aussi des horizons nouveaux et alimenter leur imaginaire d’enfants… Je vais prendre contact avec l’association d’Hélène et David pour leur proposer nos idées et les voir lors de nos prochain passage à Tana … Bonne continuation ! et bravo encore d’avoir entrouvert la porte carcérale sur la vie si intime de ces enfants ! biz Natalie

  2. oui, si poignant et émouvant, et on se dit qu’il y en a tant qui oeuvrent de cette manière, dans l’ombre, et pourtant de manière si efficace !
    Cet article me remue, et si je n’avais pas ma famille (on est 6) et tout ce qu’elle contient, je le ferais ce don important et j’accourrerai pour vivre de si belles rencontres avec vous, et marcher à travers ce si beau pays ! Notre don sera familial, j’en parlerai aux enfants dès ce soir, et ils donneront ce dont ils ont envie…
    j’ai aussi fait suivre l’article à un chouette chef pionnier (on est responsables d’un groupe scouts de France à Valence) pour qu’il en parle à ses jeunes pendant son camp et voient s’ils veulent faire quelque chose (un extra job au profit de l’association), pour ces autres jeunes qui vivent si différemment à l’autre bout de la terre.
    Merci de nous faire découvrir tout ça, de nous remuer un peu plus à l’intérieur, on vous suit avec passion…

  3. Croisant régulièrement Hélène et David, je ne me rendais pas compte de tout ce qu’ils ont réalisé, réalisent et réaliseront dans cette prison. Bravo et Merci pour ce magnifique reportage « texte photo »!

  4. Très heureuse que vous ayez rencontrés Hélène et David. Joie de découvrir ce qu’ils font et votre collaboration. Bonne route les amis ! Blandine

  5. J’ai rencontrer Hélène et David par le biais de l’association AMM dont je suis membre
    responsable technique de la construction.
    J’ai eu le plaisir de travailler en 2013 bénévolement sur le chantier de rénovation du centre de rééducation mineur d’antanimoura .
    Je peu dire que leur dévouement et à la hauteur de leur générosités pour toutes leur actions .
    Je ne peu malheureusement pas faire de dont ayant une petite retraite du bâtiment
    mais je peu me rendre utile pour d’autre projet de formation et de construction je suis actuellement disponible .
    J’ai terminer fin juillet une mission de trois mois au brésil la rénovation de l’hôpital Santa Luisa de Marilac à ARACATI pour AMM. bonne chance à Grandir Dignement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *