atelier charrette

Elle pousse un peu tous les jours :

Voilà dans quel état nous avons trouvé notre brancart au fond de la scierie sous un tas de poussière.

IMG_4738 (1024x768)

Voilà les éléments dénichés dans le fond d’une scierie.

IMG_6062 (1024x768)

démontage du brancard

IMG_6063

afin d’en affiner et d’en alléger tous les éléments

IMG_6176 (768x1024)rabotage des montants latéraux

IMG_6181 (1024x768)

IMG_6185 (1024x768)

IMG_6178 (1024x768)

insertion des têtes de boulons

IMG_6382 (1024x768)

remontage apres surfacage

IMG_6383 (1024x768)

IMG_6386 (1024x768)

montage des flancs en contreplaqué marine après ajustage précis

IMG_6387 (1024x768)

fond en planche de coffrage

IMG_6389 (1024x768)

IMG_6392 (1024x768)

IMG_6394 (1024x768)

 

IMG_6551 (819x1024)

mise en place de la feuillure du hayon arrière

IMG_6716 (1024x768)

hayon doublé pour plus de rigidité

IMG_6717 (1024x768)

 

 

Hayon arrière doublé sur charnière de feuillure

IMG_6717 (1024x768)

Détail des découpes des feuillures arrières, trois pièces de bois taillées sur mesure pour solidifier le coffre et l’ouverture du hayon sur lequel transiteront quotidiennement tous nos bagages  et qui pourra servir de table.

IMG_6734 (1024x768)

Réglage et ajustement des barres d’écartement de la caisse, afin qu’elle ne se déforme pas trop en torsion

IMG_6735 (1024x768)

Fermeture du hayon par un loquet serrant.

IMG_6725 (1024x768)

Gamberge avec Eric Pillet de Madawatt et Andry, le technicien installateur : où allons nous installer nos panneaux solaires ?

 

IMG_6755 (768x1024)

Ourlage des lames de suspension de Triumpf a Besarety par Richard Ranarison

IMG_6790 (1024x768)

assistant à la forge

 

IMG_6817 (768x1024)

assistante au boulonnage !

IMG_6877 (1024x768)

assistant au rayonnage !

IMG_7210 (1024x768)

soudure des platines d’accueil des lames ressort

IMG_7830 (1024x768)

Montage des lames ressort

IMG_7831 (1024x768)

détail de la jumelle qui permet l’expansion de la lame ressort. avec deux axes de 403 Peugeot.

IMG_7832 (1024x768)

IMG_7834 (1024x768)

IMG_7839 - Copie (1024x768)

Insertion par Alfred de la boite métallique dans les moyeux en bois.

IMG_7842 (768x1024)

IMG_7844 - Copie (1024x768)

IMG_7853 - Copie (1024x768)

Ne manque plus que l’affut de canon ! Voici donc l’axe et les roues pour un total de 160 kg !

IMG_7862 (1024x768)

IMG_7871 (1024x768)

installation de la selle avant

IMG_8606 (1024x768)

Et de la structure de la canopée (tafo !)

IMG_8607 (1024x768)

IMG_8609 (768x1024)

 

17 réflexions sur “ atelier charrette ”

  1. Pourquoi au fait est-ce la haute saison pour la circoncision .???? Quelles religions pratique-t-on a Madagascar et laquelle est majoritaire ???? Je m’excuse humblement et j’essaye de rattrapper mon erreur, j’ai lu « circoncision » et j’ai pense je ne sais pas pourquoi d’ailleurs,  » excision » d’ou mon commentaire idiot !!!!

    1. Salama,

      La circoncision fait toujours partie des traditions malgaches (en cliquant sur mon prénom vous ouvrez une page sur les fondements des Croyances malgaches).
      La saison sèche est effectivement une « haute saison » de circoncision car les plaies s’infectent moins en saison fraîche. Ce bon sens relève d’un certain savoir empirique…

      Pour le reste, merci aux aventuriers pour le transfert de technologie, grâce aux photos sur la construction du vaisseau ! BRAVO !

      Veloma.

  2. J’admire ton travail Alexandre ! Le fait maison a ça de bon : s’il faut moduler ou réparer en chemin, ce sera plus facile. Espérons que l’état des routes ne te verra pas trop souvent chausser ton tablier de menuisier. Et bravo à Sonia (que j’embrasse !) pour le reportage photo très didactique. Bonne route à vous quatre. Amicalement.

    1. Merci guillaume. Je vais renforcer le hayon arriere, car en l’etat il n.aurait pas duré longtemps. Pas commode de trouver des lames de ressort pour les suspensions… Quand a l’axe de roue a usiner cela ne va pas etre de la tarte non plus…

  3. Concernant la circoncision, Madagascar est un condensé de cultures diverses qui se sont succédé siècles après siècles et dont il a pu rester quelques emprunts, dont la circoncision fait partie, ainsi que pour certains groupes ethniques l’interdit de consommer du porc, sans pour autant que ces groupes soient islamisés. C’est toute la richesse de cette île d’avoir su construire une identité propre à partir d’emprunts multiples : austronésiens, indiens, africains, arabes (les premiers qui ont écrit la langue malgache) et européens.

  4. C’est la 2ème fois que je tombe sur vos chroniques sur France Inter dans « Le temps d’un bivouac ». Continuez à nous faire rêver sur ce beau pays que j’ai découvert il y a quelques années…

  5. Bonjour,

    Bravo pour ce blog et vos chroniques. Je vous avais lu dans Africa Trek ; c’est avec plaisir que vous suivrait dans cette aventure, curieux de voir l’adaptaton des enfants à la rudesse du voyage. Vos envies sont belles, continuez de les transmettre !

  6. Bonjour Alexandre,
    J’ai l’impression que le colis que j’ai envoyé à Marylène ne lui
    est toujours pas parvenu et pourtant, j’ai envoyé avec signature.
    Serait-elle encore à Madagascar ?
    J’espère que tout va bien pour toute la famille !

  7. Ce qui est étrange c’est que je n’ai reçu aucun avis de signature !
    Je vais aller à mon bureau de poste mardi.
    Merci et bon 14 juillet…

  8. Salama,

    Certaines pièces métalliques ont été ouvragées à Besarety. Ce qui signifie « beaucoups de charettes » tout simplement, car jadis, c’est en cet endroit que campaient les sarety qui montaient à la capitale pour écouler les produits agricoles et charbons de bois de chauffage…

    Pour la suspension de votre magnifique sarety métis gasy-vazaha, je m’attendais pas à ce qu’il y ait une pièce de 403 : la voiture de mon enfance !

    Merci encore pour ce voyage de rêve.

    Veloma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *